L’aide administrative

Aide administrative

L’aide administrative, les papiers de A à Z

Fini les piles de papiers qui s’entassent…

Fini le formulaire important qu’on ne retrouve plus, plus de retard non plus, de mauvaise conscience, plus de délais dépassés, un stress en moins pour les personnes en pertes d’autonomie ou dépendantes, elles ont déjà suffisamment de soucis en tête.


Une aide administrative, dans quelles situations ?

Dans le cadre d’une incapacité cognitive :

Le bénéficiaire peut avoir des troubles de l’organisation, de la concentration, de la mémoire, de l’analyse…
Ces difficultés se rencontrent souvent soit chez les personnes souffrant de pathologies psychiques soit chez les personnes âgées souffrant de maladies neurodégénératives.

Dans le cadre d’une déficience physique :

Le bénéficiaire ne peut pas effectuer de tâches administratives car il est immobilisé suite à une hospitalisation ou un accident.
La personne peut être atteinte d’un handicap qui ne lui permet pas de s’occuper des dossiers, cette aide à domicile est indispensable par exemple pour les déficients visuels.

Dans le cadre d’une immobilisation temporaire :

Les papiers n’attendent pas, même quelques temps !

Un accompagnement à la détente !

Et si l’auxiliaire rangeait juste pour le confort d’une personne ? Cela permettrait de dégager du temps pour d’autres activités plus intéressantes ! Le mot « administratif » ne commence-t-il pas comme « admirable » mais ne fini-t-il pas aussi comme rébarbatif ?!

L’aide administrative pour quoi faire ?

Voici quelques exemples :
Classer des factures, des courriers, remplir les formulaires de prise en charge, échanger avec les organismes sociaux, lire des courriers, faire des recherches sur internet, noter des numéros ou des adresses, faire des rangements…