Alzheimer, on en parle chez AD Seniors Valence mais on agit aussi !

Réductions d'impots
Alzheimer, on en parle chez AD Seniors Valence

Dans les locaux de l’agence AD Seniors Valence, Thierry Gay, le gérant et Samantha Roux, sa coordinatrice ont organisé un moment d’information pour les proches
Une après-midi, ça parait peu mais c’est beaucoup.

Qui étaient les intervenants ?

Yves Rimet vice-président de France Alzheimer

Yves a présenté aux aidants l’association qui a un rôle d’information et de formation auprès de l’entourage du malade. Cela permet aux aidants de sortir de l’isolement, de comprendre qu’ils ne peuvent pas tout faire tout seul. L’association est là aussi pour se mobiliser pour que la prise en charge et l’écoute des malades et de leurs proches soit plus efficace auprès des pouvoirs publics et des professionnels de santé.
Autant de bonnes et belles raisons pour se tourner vers elle.

Aline HEBERT psychologue spécialisée dans la maladie.

Aline a pu donner quelques clés aux aidants présents qui désormais, grâce à ses explications sur les dysfonctionnements du cerveau, peuvent comprendre que les comportements du malade sont liés à son impossibilité à agir autrement et non pas à leur mauvaise volonté.
Ce n’est pas que la personne atteinte d’Alzheimer ne veut pas, c’est qu’elle ne peut pas !

Qui étaient les participants ?

Thierry Gay, responsable de l’agence AD Seniors Valence à l’initiative de cette réunion.

Thierry pense que le service à domicile s’inscrit dans une démarche globale et triangulaire d’information des proches, de formation des intervenants et de bienveillance auprès des personnes dépendantes. Il a même fait former 14 auxiliaires de vie spécifiquement à cette pathologie lourde.

Samantha Roux, coordinatrice de l’agence, formée à la maladie et co-organisatrice de l’événement.

Des proches de malades qui au début écoutaient en silence les explications mais qui, peu à peu ont participé activement par leurs questions et le récit de leurs expériences enrichissant ainsi ce moment d’échange.

Quelques malades que les participants ne pouvaient pas laisser seuls et qui ont été pris en charge par une bénévole de France Alzheimer.

Des boissons et des petits gâteaux pour rendre ce moment convivial et adoucir la vie !

AD Seniors Valence compte bien renouveler l’expérience parce que c’est ça aussi prendre soin des personnes dépendantes, de leurs familles et des intervenantes !