L’équipe AD Seniors 37 sensibilisée à la maladie d’Alzheimer

Réductions d'impots
Céline Pire

Céline Pire, responsable de l’agence de Tours soucieuse d’améliorer les interventions de son équipe auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés, a pris le temps de leur apporter un éclairage sur leur rôle et leur place primordiale d’accompagnement.
Ainsi, Christine, auxiliaire de vie AD Seniors 37 nous explique en quoi ce moment fût nécessaire.

Avant la formation à la maladie d’Alzheimer,
Je me demandais si les personnes malades que j’accompagnais à domicile prêtaient attention à ma présence, j’avais l’impression qu’elles y étaient indifférentes.

Pendant la formation,
On nous a donné quelques outils pour communiquer avec les personnes atteintes de la maladie, des jeux, des façons de leur parler.

Depuis la formation,
Je comprends pourquoi je les aide et cela donne plus de sens à mon travail. Maintenant, quand j’arrive, je cherche à aller plus loin qu’un simple « Bonjour ». Je demande à la personne de me redonner quelques informations, par exemple, mon prénom, le jour, son nom…
Le contact passe mieux, la communication reprend doucement mais surement, je suis heureuse de me sentir utile, de participer à améliorer un peu sa vie. Je sais désormais aussi qu’il est important de ne pas montrer que la pathologie de la personne chez qui je vais me touche pour ne pas l’inquiéter ou lui renvoyer une image négative d’elle-même.

Mon métier chez AD Seniors,
M’occuper des autres est mon travail mais aussi une vocation, quand j’étais enfant, je voulais déjà être Educatrice spécialisée mais de fil en aiguille, je suis devenue auxiliaire de vie.
Ce travail d’intervenante à domicile est difficile et parfois ingrat. Les horaires décalés sont compliqués à concilier avec ma vie privée mais j’aime ce métier et ne regrette pas mon choix.
C’est aussi plus agréable quand la responsable travaille en équipe avec nous et que nous recherchons ensemble des solutions comme c’est le cas chez AD Seniors 37.