Travailler à domicile: l'accueil familial

Réductions d'impots

A mi-chemin entre l’hébergement en établissement et le maintien à domicile, l’accueil familial consiste à vivre au sein d’une famille agréée par le Conseil départemental moyennant une rémunération versée par la personne âgée, avec l’aide du Conseil départemental si ses ressources sont insuffisantes.

Les relations entre la personne hébergée et la famille d’accueil font l’objet d’un contrat écrit, précisant la nature et les conditions matérielles et financières de l’accueil, les droits et obligations des parties, les droits en matière de congés annuels des accueillants et les modalités de remplacement de ceux-ci.

Un suivi social et médico-social de la personne accueillie et le contrôle des accueillants sont organisés par le Conseil départemental.

Pour bénéficier de l’accueil familial, il faut

  • être âgé d’au moins 65 ans, ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail reconnue par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).
  • choisir une famille préalablement agréée par le Conseil départemental.

Devenir famille d’accueil

Pour accueillir une personne handicapée à domicile, il faut demander un agrément auprès du Conseil départemental. Cette procédure a pour but de s’assurer des bonnes conditions de l’accueil.

Pour cela, une équipe médico-sociale du Conseil départemental rencontre les demandeurs et procède à l’instruction des dossiers. L’accueil peut être permanent ou temporaire, à temps complet ou partiel.

La famille d’accueil agréée s’engage à participer aux journées de formation et à recevoir l’équipe médico-sociale chargée de suivre la personne accueillie.

En complément des formations du Conseil départemental, AD seniors propose une formation de trois jours dédiée aux personnes Alzheimer, prise en charge éventuellement par pôle emploi.

Le but est de maitriser les fondamentaux de la maladie d’Alzheimer de façon à anticiper les comportements et a proposer un véritable accompagnement en lien avec le référent Alzheimer de l’agence AD Seniors.

La rémunération

Vous percevez un salaire pour le temps consacré à chaque pensionnaire, un loyer pour la pièce mise à disposition, vos frais vous sont remboursés. Au total, plus de 1.300 € (minimum net) par mois, montant variable selon le niveau de dépendance de la personne accueillie et le confort du logement. Vous pouvez accueillir de 1 à 3 personnes.

Depuis le 1er janvier 2005, tous les accueillants familiaux ont droit à une rémunération journalière des services rendus égale ou supérieure à 2,5 fois la valeur horaire du SMIC + 10% au titre des congés payés

L’accueillant familial peut être une personne seule ou un couple, propriétaire ou locataire de son logement.

L’accueillant agréé doit trouver lui-même des personnes à accueillir et des difficultés financières peuvent survenir, suite au départ ou au décès de celles-ci. C’est pourquoi il vaut mieux travailler en partenariat avec l’Agence AD Seniors du territoire qui pourra aider à optimiser la planning des accueils.

Formulaires et Documentation

Le bulletin de salaire type
Modèle type du contrat d’accueil
Modèle de courrier au conseil départemental

Pour monter votre dossier d’agrément faites-vous aider par le gérant AD seniors

Pour en savoir plus:
Comment devenir accueillant familial ?
Comment trouver une famille à accueillir
Calculer le coût d’un accueil